header

Veillez à ce que vos e-mails soient lus

Nous vivons à l'époque du partage d'informations et de contenus. Il existe de nombreuses manières de partager du contenu, dont Facebook. Pourtant, l'envoi d’e-mails reste le meilleur canal. Comment veiller à ce que vos e-mails soient bel et bien lus ?

Voici 5 conseils :

- 1. Que regardez-vous en premier lieu lorsque vous recevez un e-mail ?

  • Qui vous a envoyé cet e-mail ?
  • De quoi traite cet e-mail ?

Nous cherchons d'abord l'expéditeur et l'objet de l’e-mail.

  • Plus le destinataire vous connaît, plus il sera susceptible de lire votre e-mail.
  • En outre, choisissez bien le sujet que vous indiquez dans la ligne d'objet de votre e-mail : allez droit au but et attisez la curiosité de votre interlocuteur. Ce sujet doit inciter le destinataire à lire votre e-mail.

- 2. Si vous connaissez le nom du destinataire, utilisez-le de préférence dans l'en-tête de votre correspondance. Votre approche en sera beaucoup plus personnelle. Votre destinataire sera dès lors plus enclin à lire votre e-mail.

- 3. Le destinataire parcourt son écran à toute vitesse. Il passe votre e-mail en revue et décide rapidement s'il le trouve intéressant ou non. Employez dès lors un langage clair et soigné :

  • Soyez le plus actif possible.
  • Évitez les fautes d'orthographe et de grammaire.
  • Utilisez des signes de ponctuation.

- 4. Traitez d'un seul sujet par e-mail. Surtout lorsque vous souhaitez que le destinataire entreprenne une action. Vous enregistrerez de meilleurs résultats si votre e-mail ne sollicite que cette action.

- 5. Si vous devez néanmoins inclure de nombreuses informations dans votre e-mail, utilisez des tirets d'énumération. Mettez en évidence les points dont le destinataire doit se souvenir ou pour lesquels il doit entreprendre une action.

Pour info : vous n'envoyez pas de spam si :

  • vous envoyez votre e-mail à une adresse commençant par info@... ;
  • vous précisez comment le destinataire peut se désinscrire ;
  • vous ne portez pas atteinte à la vie privée du destinataire ;
  • vous indiquez dans votre e-mail qu'il s'agit d'un message commercial